Bulletin #63 de l'Institut du patrimoine de l'UQAM (24 février 2015)

 

BULLETIN DE L’INSTITUT DU PATRIMOINE DE L’UQAM
24 FÉVRIER 2015

bandeau

Le bulletin est envoyé en début de semaine toutes les deux semaines.

ACTUALITÉS DE L'INSTITUT

Affiche Esther Trépanier
Vêtements, mode et société à travers le regard des peintres québécois entre 1880 et 1945

Mardi 10 mars 2015, 17 h

L'activité aura lieu au local A-1715 du pavillon Hubert-Aquin, 400 rue Sainte-Catherine Est, à Montréal.

Un mythe soutenu par l'art et la littérature veut que le Québec du début du XXe siècle était une société rurale et traditionnelle dont les habitants étaient vêtus « à l'ancienne ». Néanmoins, plusieurs œuvres attribuées aux mêmes artistes témoignent de l'apparence et des choix vestimentaires de leurs contemporains, faisant la preuve que le Québec était loin d'être en retard sur les grandes tendances internationales de la mode à la même période.

Cette conférence d'Esther Trépanier, professeure d'histoire de l'art à l'UQAM, s'intéressera aux thématiques de l'élégance en ville ou à la campagne, au commerce de la mode et à la représentation sociale. Dans les axes de l'histoire sociale et l'histoire de la culture matérielle, son objectif est de lever le voile sur les représentations artistiques des années 1880-1940, une période marquée par l'industrialisation et l'urbanisation. À travers une vision nouvelle de la production artistique de l'époque, cette présentation jettera un regard neuf sur nos perceptions des modes et des apparences.

Séminaire sur invitation

La gestion des données de recherche
25 mars 2015 – local D-R200 – 12 h à 14 h

Informations supplémentaires à venir...

Affichette conférence Viva

 

 




Conférence-midi de Viva Paci,
membre associé de l'Institut du patrimoine

Up the High Line : New York sous le regard du cinéma

10 avril 2015 – local J-3855 – 12 h 30 à 14 h

 

1975 33 IN2-845x321

Autour de la ville

Par Esther Trépanier, professeure, Département d'histoire de l'art, membre associé de l'Institut, UQAM
Au Musée des beaux-arts de Montréal, auditorium Maxwell-Cummings
Mardi, 24 février 2015 à 14 h

La ville comme indice de modernité artistique
Dans plusieurs pays occidentaux, les débuts de la modernité en peinture ont coïncidé avec un intérêt marqué pour l'univers urbain contemporain. Au Québec, la ville a été un laboratoire d'exploration formelle pour nombre d'artistes modernes dont les œuvres sont pourtant restées longtemps dans l'oubli, au profit de celles des grands paysagistes. Cette conférence introduira à leurs passionnantes expérimentations sous un mode inusité : suivre le parcours de l'enquête qui m'a permis de les découvrir.musee beaux arts

Pour en savoir plus

Marcel MasseColloque Quatre saisons dans la vie de Marcel Masse
Vendredi 13 mars 2015

Lors de l'assemblée générale 2005, les membres de la Société ont créé le comité des Entretiens Pierre-Bédard. Ce comité organise annuellement un colloque scientifique portant sur des questions liées au patrimoine politique du Québec.

Pour la treizième édition des entretiens, le conseil d'administration a choisi d'honorer la mémoire de Marcel Masse et de mettre en relief ses nombreuses contributions à l'avancement de la société québécoise et à la mise en valeur de son patrimoine.

societe patrimoine politiqueYves Bergeron, membre régulier de l'Institut du patrimoine, participera à ce colloque consacré à Marcel Masse.

Dépliant

Pour en savoir plus

Colloque Exposer la chasse ?
19 et 20 mars 2015
– Paris

chasseÀ travers le monde, de nombreux musées sont consacrés à la chasse. La nature de leurs collections comme leur agencement muséographique expriment différentes conceptions de la relation de l'homme à l'animal sauvage. Si leurs concepteurs poursuivent des fins artistiques, naturalistes ou ethnographiques, la perception du visiteur est influencée par sa sensibilité et le rapport qu'il entretient lui-même à la chasse. Alors que la chasse est aujourd'hui de moins en moins familière, il peut s'avérer nécessaire d'adapter l'agencement des collections ainsi que les dispositifs d'interprétation afin de pallier la méconnaissance du public.

Le musée de la Chasse et de la Nature et le Conseil International de la Chasse et de la Conservation du Gibier (C.I.C.) organisent un colloque international afin de réunir les personnes intéressées par ces problématiques. Personnel scientifique des musées, ethnologues, muséographes, historiens, étudiants, collectionneurs et chasseurs, etc. sont appelés à confronter leur point de vue et partager leurs expériences.

Yves Bergeron, membre régulier de l'Institut du patrimoine, participera à ce colloque international à titre de membre du comité scientifique.

Marie-Ève Goulet, membre étudiante de l'Institut du patrimoine, participera à ce colloque international avec sa présentation Présence et absence : les expositions à caractère cynégétique et les musées de la chasse dans le contexte canadien.images

Pré-programme (français)

Pré-programme (anglais)

Formulaire d'inscription

www.chassenature.org

conference-2015-CSaouterCharlie Hebdo est partout, même au Musée.
25 mars 2015 – 19 h 30 à 21 h 00 – Gatineau

Catherine Saouter, Ph.D., professeure titulaire, École des médias, membre régulier de l'Institut du patrimoine, UQAM, donnera la conférence intitulée Charlie Hebdo est partout, même au Musée. dans le cadre de la semaine de la recherche à l'UQO.

 

 

 

 index

5emifacolloque

Ani, ville des mille et une églises, et Montréal, ville aux cent clochers
2 avril 2015
19 h à 20 h 15

N-D-du-Perpetuel-Secours Cr Conseil du patrimoine religieux du Qc

Vers le Ve siècle av. J.-C., le territoire de la Grande Arménie se trouvait déjà sur les routes principales de commerce de l'Ancien Monde. Ani, qui existait depuis l'ère néolithique, est devenue un grand centre d'artisanat, d'échange, de culture et un carrefour de commerce entre l'Orient et l'Occident. Surnommée la ville des mille et une églises, Ani a été proclamée capitale de l'Arménie en 961. Il a fallu un tremblement de terre en 1319 pour anéantir cette belle ville qui avait survécu aux guerres, aux sièges et à plusieurs invasions. Le site actuel d'Ani constitue un cas archéologique intrigant qui garde encore une certaine splendeur et qui est aujourd'hui un site du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Si, comme Ani, Montréal a aussi été un grand carrefour de commerce, c'est dans le but d'en faire une grande mission évangélique en Amérique qu'elle a été fondée. Au-delà de l'identité industrielle et portuaire de Montréal, la présence religieuse est inscrite dans ses gènes et dans son paysage urbain. Couvents, monastères, églises, temples et chapelles ont forgé la ville institutionnelle, symbolique et communautaire dans le quotidien de tous ses quartiers. Cependant, la vie urbaine actuelle gravite autour d'autres pôles. L'avenir de centaines d'édifices religieux est compromis. À la lumière d'un portrait de la situation et en s'inspirant de la formidable survivance de villes anciennes comme Ani, il est possible d'entrevoir comment le patrimoine religieux montréalais s'inscrit dans le développement futur de la ville.

Par Azad Chichmanian, architecte et associé chez NEUF architect(e)s, et Denis Boucher, membre associé de l'Institut, chargé de projets au Conseil du patrimoine religieux du Québec

Pour en savoir plusBAnQ logo

facebookL'Institut du patrimoine est sur Facebook!

Nous vous invitons à consulter notre toute nouvelle page Facebook : www.facebook.com/institutdupatrimoineuqam.


Vous y trouverez les thématiques de publication suivantes : les évènements à venir, les réalisations des membres, des appels de communications et des offres de bourses, ainsi que des articles et des liens pertinents pour toute personne s'intéressant aux questions relatives au patrimoine.

50 ans de la Place des Arts

280x0 G4195 pn

Dans le prolongement des célébrations entourant le cinquantième anniversaire de la Place des Arts en 2013 et afin de poursuivre la réflexion amorcée lors d'un colloque sur l'impact culturel, artistique, urbanistique et sociologique du mythique centre de diffusion des arts, les Presses de l'Université du Québec publient l'ouvrage 50 ans de la Place des Arts, sous la direction de Louise Poissant, doyenne de la Faculté des arts. Historiens, artistes et gestionnaires partagent leurs réflexions sur le rôle et l'influence de cette institution destinée à la diffusion et à la production d'œuvres et de spectacles qui a puissamment transformé le paysage culturel du Québec et de sa métropole et contribué à l'émergence de toute une industrie culturelle.

L'inauguration, le 21 septembre 1963, de la Grande Salle maintenant connue sous le nom de Wilfrid-Pelletier fut l'amorce d'un formidable mouvement de promotion et de développement des arts.

Aujourd'hui, la Place des Arts, c'est six salles de spectacles incluant la Maison symphonique, sans compter le Musée d'art contemporain de Montréal. Lieu important de diffusion, elle est aussi un foyer actif de production artistique qui héberge plusieurs compagnies dans les domaines de la danse, du théâtre et de la musique. C'est un quadrilatère en continuelle effervescence au cœur du Quartier des spectacles qui s'est érigé sur son pourtour et qui se déploie sur la place des Festivals.presses

Il y a un article de Raymond Montpetit, membre associé de l'Institut, intitulé Les spectacles sur scène à Montréal, avant la Place des Arts, p. 11-31.

Pour en savoir plus

INFORMATIONS GÉNÉRALES

École d'été Montréal numérique 2015 - Le passé modélisé
19 au 25 mai 2015

image001Le Département d'histoire de l'UQAM et le Partenariat de recherche Montréal, plaque tournante des échanges : histoire, patrimoine, devenir, en collaboration avec le ministère de la Culture et des Communications vous invitent à participer à la seconde édition de l'École d'été Montréal numérique.

Le cours Montréal numérique se déroulera du 19 au 25 mai 2015. Il aura pour thème « Le passé modélisé » et sera consacré à l'exploration des relations entre l'histoire et le numérique, avec Montréal comme laboratoire de recherche.

Présentation

La thématique « Le passé modélisé » aborde les ressources relatives au patrimoine bâti et au paysage comme le matériel cartographique, les plans architecturaux ou encore les archives textuelles et iconographiques. Elle s'intéresse aussi au traitement de ces données historiques par diverses méthodes, tout spécialement les outils de modélisation 3D/4D.

L'objectif général de ce cours intensif est de contribuer au développement des compétences numériques des étudiantes et étudiants, jeunes chercheures et chercheurs, intervenantes et intervenants en patrimoine, par un programme structuré d'activités pédagogiques jumelant le numérique, l'histoire et le patrimoine.

Pour plus d'information : www.mtlnumerique.uqam.ca | mtlnumerique@uqam.ca

patrimone bati

Présentation du cours :
Relevé, interprétation et intervention en Gaspésie, Québec, Canada – Formation intensive sur trois semaines de niveau baccalauréat, maîtrise et en formation continue.

Dates pour l'année 2015 : du 11 au 29 mai
À Cap-aux-Os et au Parc national du Canada Forillon, Gaspé, QuébeclogoUL

La période d'inscription débute le 9 mars 2015. Nombre de places limitées.

Pour en savoir plus

logo UETE Université d'été internationale des Musées de la civilisation en partenariat avec l'Université Laval

Titre : Archéologie, performance et muséologie : Du parcours à la mise en scène de l'objet

Date : Du 3 au 9 mai 2015

Résumé : La 4e édition de l'Université d'été internationale du CÉLAT-Musée de la civilisation propose une rencontre inédite entre l'archéologie, la performance et la muséologie, à partir de l'objet, et ce, de son parcours à sa mise en scène. Lors de cette formation autant théorique que pratique, les étudiants sont entourés par une équipe formée de professeurs et professionnels du Québec et d'ailleurs. Innovation pédagogique cette année : les étudiants sont invités à réaliser un travail de création sous forme d'un Archéomix avec l'aide des créateurs du domaine des arts et de la scène, du numérique et de la littérature. Participation sociale, rencontre dynamique et expérience immersive sont au rendez-vous.

Sites Web de l'Université Laval ou des Musées de la civilisation

Syllabus du cours

logo-smithsonian-gardens

Smithsonian Gardens 2015 Summer Internship Opportunities

Smithsonian Gardens provides an exceptionally well-rounded array of experiences in its intern program thanks to the wide diversity of services it offers to the Smithsonian, the world's largest museum complex. We accept current and recently graduated undergraduate and graduate students studying environmental science, history, horticulture, landscape architecture, museum studies, or other related fields. Selection is based on both an evaluation of the applicant's application and available positions.

Opportunities include:
Education and Outreach Internship
Archives of American Gardens' Internship
Social Media/Education and Outreach

Deadlines:
Fall Internships: May 15
Winter/Spring Internships: November 15

Requirements for applying to the Smithsonian Garden intern program:
Submit an on-line application to the Smithsonian Online Academic Application System (SOLAA) at https://solaa.si.edu
Two letters of recommendation
College transcript(s)
Essay describing background, interest in field, career goals and chosen project

Further details

IPACÉcole d'été internationale 2015
de l'Institut du patrimoine culturel de l'Université Laval

Tourisme et patrimoine à Valence, Espagne
du 25 au 31 mai 2015

L'Institut du patrimoine culturel annonce la tenue de son école d'été 2015. Pour cette cinquième édition, l'IPAC convie les étudiants de tous les cycles à une expérience unique où ils pourront comprendre le patrimoine agraire et vivre l'agrotourisme dans une région reconnue mondialement.

Pour en savoir plus

 

 

 

 

logoUL

Archi branchésSérie télévisuelle Archi branchés
Découvrez l'architecture montréalaise

La nouvelle émission Archi branchés diffusée sur le Canal Savoir présente huit nouveaux projets architecturaux montréalais, en plus d'aller à la rencontre des artisans et concepteurs qui ont œuvré à leur réalisation. Produite par AGLA Médias et Bell Local, en collaboration avec le Bureau du design, la série est diffusée le lundi à 20 h 30.

logo

Pour en savoir plus

BOURSES

Bourses pour les chercheurs du Québec

bourses banqLe Programme de soutien à la recherche vise à promouvoir et à soutenir des travaux scientifiques en sciences humaines et sociales portant sur :

• le patrimoine documentaire québécois ;
• des sujets liés aux mandats de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) ;
• les métadonnées sur les documents de BAnQ et les données produites par les activités de BAnQ.

Clôture du concours
Bourses de niveau maîtrise et bourses de déplacement : 1er mars 2015

Règlement du concours

Bourses d'implication étudiante

boursesLes étudiants sont invités à déposer leur candidature dans le cadre du concours de bourses d'implication étudiante. Plus de 14 500 $ sont remis dans différentes catégories à des étudiants ou à des projets étudiants. Les objectifs du programme sont de souligner l'implication étudiante au sein de l'UQAM, de promouvoir l'engagement des étudiants dans la communauté, de mettre en valeur des projets et des candidatures individuelles et d'appuyer des candidatures étudiantes pour le Gala Forces AVENIR.

Date limite : vendredi 13 mars 2015

Pour en savoir plus

APPELS DE COMMUNICATION

68e Congrès de l'Institut d'histoire de l'Amérique française

En 2015, le Congrès de l'Institut d'histoire de l'Amérique française portera sur le thème « Urbanités ».

Exprimé au singulier, le mot « urbanité » dénote la qualité urbaine d'un lieu. Nous employons la forme plurielle du mot afin d'insister sur la multiplicité des urbanités, notamment : les diverses perceptions que les citadins construisent de leur ville; le caractère unique d'une ville par rapport à une autre; et l'évolution historique des urbanités en Amérique française.

Cette année, le congrès de l'IHAF se tient dans la ville de Montréal, du 15 au 17 octobre 2015.

Date limite : 1er mars 2015

Pour en savoir plus
ihaf4

chp conference logo1

The Noreen Stonor Drexel Cultural and Historic Preservation Program at Salve Regina University in Newport, Rhode Island invites proposals for its annual conference, to be held Oct. 22-24, 2015. The conference will focus on the preservation and interpretation of pre-1820 buildings, objects, and sites in the Americas. Papers in the fields of architecture, archaeology, material culture, museum studies, and preservation planning/policy are especially encouraged. Proposals will be accepted for individual papers, complete panels and student lightning talks.

As a key center of global trade, Newport occupied a principal place in the American landscape in the 17th and 18th centuries. Indeed, the social and economic relationships emanating from Newport spread out, linking Europeans, Africans, and Native Americans and shaping the histories of millions of people throughout the colonial and into the early national period. Today, the legacy of this shared American past is materialized in buildings, furnishings, curated objects, and archaeological sites. The preservation and interpretation of these treasured resources poses challenges, but also provides many opportunities to connect professionals and the public and to improve our understanding of the "forgotten" experiences of groups whose voices are keenly absent in current histories.

This public conference will include presentations, tours, student lightning talks and networking opportunities. Historic Newport is home to the largest collection of colonial-era structures as well as the oldest lending library, synagogue and continuously operating tavern in the country. The conference is presented by Salve Regina University in partnership with the Newport Restoration Foundation.logo

Deadline : March 1, 2015

For full details

colloque étudiant

La Section étudiante de la Corporation des bibliothécaires professionnels du Québec (CBPQ) - École de bibliothéconomie et des sciences de l'information (EBSI) organise son premier colloque pour jeunes chercheurs et jeunes professionnels le mercredi 25 mars 2015 au Carrefour des arts et des sciences de l'Université de Montréal.

Les étudiants des cycles supérieurs ou récemment diplômés, dont les recherches et les intérêts s'inscrivent dans les domaines de la muséologie, de la bibliothéconomie ou de l'archivistique sont invités à participer à ce premier colloque sur le thème de la rencontre interdisciplinaire.

Lors de cet évènement, les jeunes chercheurs et les jeunes professionnels auront l'opportunité de présenter leurs travaux, terminés ou en cours, seul ou à plusieurs, à la communauté étudiante et professionnelle intéressée aux enjeux et aux tendances actuelles des sciences de l'information.

Date limite : vendredi 6 mars 2015

Pour en savoir plus

VRM Les sources pour analyser la vie urbaine et la ville
12e Colloque de la Relève VRM
14-15 mai 2015

Les villes sont des lieux singuliers, le théâtre d'interactions et de liens sociaux qui offrent, à ceux qui y vivent, de multiples opportunités. Chaque ville possède son caractère distinctif, ses pratiques sociales et culturelles, ses dynamiques politiques et économiques. La ville peut ainsi être comprise, étudiée, analysée et interprétée sous plusieurs angles, et cela, constitue un défi pour les jeunes chercheurs.

Ce 12e Colloque de la Relève VRM à vocation multidisciplinaire est organisé par le réseau Villes Régions Monde (VRM). Il donne aux chercheurs en émergence la possibilité de présenter leurs résultats de recherche devant un public intéressé par les enjeux urbains. Cette activité permet également aux participants de soulever des questions et de débattre d'enjeux à partir d'études de cas et d'exemples comparatifs. Finalement, ce colloque est une occasion pour les étudiants de cycles supérieurs d'aborder des questions méthodologiques, entre autres choses, par rapport à l'incontournable question du choix de l'échelle d'analyse.

Pourquoi participer au Colloque de la relève?
Le colloque constitue une opportunité pour les étudiants de présenter les résultats de leur recherche à un public pluridisciplinaire. Nous encourageons les étudiants à utiliser cette rencontre pour, entre autres, valider leurs démarches scientifiques, établir un réseau dans le milieu scientifique et confronter leurs idées et concepts aux étudiants et professeurs des autres départements et institutions.

Soumettre votre proposition à Valérie Vincent (vincentv@ucs.inrs.ca) avant le 6 mars 2015.

Appel à communicationsINRS

Normes de présentation

Pour en savoir plus

figura Journée d'étude Le jeune homme en France au XIXe siècle : contours et mutations d'une figure

Vous êtes invités à soumettre une proposition de communication pour la journée d'étude Le jeune homme en France au XIXe siècle : contours et mutations d'une figure. Cette journée d'étude vise à étudier la construction sociale et identitaire du jeune homme au XIXe siècle, d'un point de vue collectif ou individuel, dans ses rapports avec la femme mais aussi dans la perspective d'un conflit générationnel avec l'homme accompli (patron, ancêtre, professeur). Une approche pluridisciplinaire est privilégiée : des contributions en histoire, histoire de l'art, sociologie, ethnologie, littérature et stylistique sont les bienvenues.

Date limite : mardi 10 mars 2015

Pour en savoir plus

Le spectacle du patrimoine
11e rencontre internationale des jeunes chercheurs en patrimoine
4 au 7 novembre 2015
– Universidade Estadual de Campinas (UNICAMP, Brésil)

chaire unicamp parvi

Cette 11e rencontre des jeunes chercheurs en patrimoine porte sur la spectacularisation du patrimoine urbain.

Les jeunes chercheurs de toutes disciplines et de tous pays sont invités à soumettre des propositions de communication à partir d'études de cas qui permettent de discuter du spectacle du patrimoine observé dans les paysages construits ainsi que dans l'espace public à des niveaux micro, méso et macro sociaux. Ces rencontres se veulent une occasion d'échange, de réflexion et de questionnement sur le rôle de l'image dans la diffusion du patrimoine, mais également sur les différentes manières de créer, de produire et d'adapter le patrimoine pour le rendre captivant, attractif et désirable, des réflexions qui portent enfin la société qui fabrique le patrimoine. Nous proposons d'interroger les défis et les enjeux éthiques, économiques, politiques, culturels et sociaux de cette mise en spectacle du patrimoine sous quatre grands axes, mais pas exclusivement :

1) Les mégaévénements et le patrimoine : suivre la parade ou la faire dévier ?
2) Vie ou survie des patrimoines dans la sphère médiatique
3) Le spectacle de la mémoire conflictuelle et des inégalités : une image vaut-elle mille mots ?
4) Lieux de culte et culte du lieu

Date limite : 16 mars 2015

Pour en savoir plus

patrimoine dynamisé

Le patrimoine est une source d'énergie qui insuffle constamment une vitalité culturelle et économique aux collectivités canadiennes, suscite des investissements et nous confère un sentiment d'appartenance. La Conférence 2015 de la Fiducie nationale explorera la façon dont l'énergie du patrimoine peut transformer des localités, habiliter les citoyens à agir, et créer des possibilités. Elle se penchera aussi sur le mouvement du patrimoine et sa propre transformation, dans l'évolution de ses rapports avec les milieux de la promotion immobilière, des arts et de la culture, des défenseurs d'un mode de vie durable, de la philanthropie et des communautés culturelles diverses du Canada.

La Conférence annuelle de la Fiducie nationale est le plus grand événement au Canada pour les professionnels, les intervenants et les bénévoles travaillant à la régénération et au sauvetage de nos lieux du patrimoine. Comme les années passées, les plus de 400 participants attendus à la Conférence Le patrimoine dynamisé viendront de tous les horizons : architectes, autres professionnels, ouvriers spécialisés; urbanistes et représentants gouvernementaux; représentants d'organismes voués au patrimoine, bénévoles, membres du public; professeurs et étudiants universitaires et collégiaux.

Date limite : 23 mars 2015

Pour en savoir plus

anne hébertColloque international Anne Hébert, le centenaire

Un appel à communications est lancé pour le colloque international Anne Hébert, le centenaire organisé par le Centre Anne-Hébert, en partenariat avec l'Association internationale des études québécoises (AIÉQ), Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) et le Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises (CRILCQ). 2016 est l'année du centenaire de la naissance d'Anne Hébert (1916-2000). C'est également le vingtième anniversaire de la création du Centre Anne-Hébert de la Faculté des lettres et sciences humaines de l'Université de Sherbrooke, institution à laquelle l'auteure a confié ses archives littéraires.figura

Date limite : 30 mars 2015

Pour en savoir plus

APPELS DE CANDIDATURES

Prix Étudiants-chercheurs étoiles

Les prix Étudiants-chercheurs étoiles sont attribués aux étudiants-chercheurs en formation par chacun des trois Fonds de recherche du Québec.

Objectifs du concours
• Reconnaître l'excellence de la recherche réalisée par les étudiants de niveau collégial et universitaire (baccalauréat, maîtrise et doctorat), les stagiaires postdoctoraux, ainsi que les membres d'un ordre professionnel en formation de recherche avancée, et ce, dans toutes les disciplines couvertes par les trois Fonds de recherche du Québec ;
• Promouvoir les carrières en recherche au Québec ;
• Développer des liens entre les Fonds de recherche du Québec et la communauté des étudiants-chercheurs du Québec.

(Dans ce concours, le concept d'« étudiant-chercheur » est utilisé pour désigner les étudiants, étudiants diplômés et stagiaires postdoctoraux. Il ne s'agit aucunement d'une nouvelle appellation au sein des programmes de l'un ou l'autre des Fonds.)

Prix
• Un prix de 1 000 $ par Fonds, par mois ;
• Diffusion d'un résumé décrivant la production (article, livre ou chapitre de livre, nature du brevet, nature de l'œuvre ou de la performance) et de la photo du récipiendaire sur le site Web www.frq.gouv.qc.ca.

FRQSC

Dates limites : 1er mars et 1er septembre de chaque année avant 16 h.

Pour en savoir plus

logo-APMAQ Prix Robert-Lionel-Séguin 2015

L'association Amis et propriétaires de maisons anciennes du Québec, organisme sans but lucratif fondé en 1980 pour la sauvegarde et la mise en valeur du patrimoine bâti au Québec, lance un appel de candidatures en vue de son prix Robert-Lionel-Séguin 2015.

Décerné annuellement depuis 1984, le prix Robert-Lionel-Séguin veut souligner la contribution exemplaire d'une personne qui, au Québec, a œuvré dans le domaine de la sauvegarde et de la mise en valeur du patrimoine bâti.

Cet appel s'adresse à des personnes, des municipalités et des organismes actifs dans le domaine du patrimoine. Nous vous invitons donc à proposer une candidature. Le feuillet ci-joint précise les critères d'éligibilité de même que la marche à suivre pour adresser une proposition d'ici le 30 avril 2015.

Appel à candidatures

Foundation for Urban and Regional Studies
IJURR 2
Prix 2015 pour le meilleur article écrit par un jeune auteur
sur les thèmes urbains et régionaux

La FURS (Foundation for Urban and Regional Studies), en collaboration avec l'IJURR (International Journal of Urban and Regional Research) et l'éditeur Wiley-Blackwell d'Oxford, crée, pour la septième année, un prix international pour le meilleur article sur les questions urbaines et régionales rédigé par des doctorants ou chercheurs qui ont obtenu leur doctorat au cours des derniers cinq ans.

Un prix de £ 1 000 sera attribué au gagnant. Le texte gagnant sera publié dans l'International Journal of Urban and Regional Research (IJURR). Comme l'article gagnant sera publié dans l'IJURR, seuls des documents non publiés sont admissibles.

Les articles ne doivent pas dépasser 7 000 mots, notes et bibliographie incluses, et doivent être accompagnés d'un résumé en anglais de 500 mots maximum. Les textes dépassant 7 000 mots ne seront pas pris en compte. Seront acceptés les articles écrits dans les langues suivantes : anglais, français, espagnol, allemand, portugais et italien.

Date limite : 31 mai 2015

Pour en savoir plus

COLLOQUES ET CONGRÈS

Conférence-causerie : Rosia Montana, un patrimoine en OR
Vendredi 27 février 2015
– Débute à 12 h 30

La communauté patrimoniale transnationale comme forme de mobilisation,
de revendication et de vivre-ensemble

54e6502e342dcÀ l'automne 2013, le gouvernement roumain a déposé un projet de loi facilitant à une corporation minière canadienne et roumaine d'exploiter le plus important gisement d'or de l'Europe, Rosia Montana, se trouvant sur un territoire qui fait partie du patrimoine archéologique et culturel roumain du fait de plusieurs kilomètres de galeries minières datant des époques romane, médiévale et moderne, de localités villageoises ancestrales et d'un patrimoine naturel remarquable. Ces initiatives ont déclenché une crise sociale et politique d'envergure qui a transporté le projet minier Rosia Montana à l'avant-scène au niveau national et international. Le mouvement populaire exigeait dorénavant la sauvegarde du patrimoine matériel et immatériel de Rosia Montana, la protection du paysage et du patrimoine naturel, la mise en place de mesures visant le développement d'une économie culturelle durable et locale et l'inscription du site à l'UNESCO. Les mobilisations sociales ont acquis une dimension transnationale grâce aux manifestations de la diaspora roumaine dans une quarantaine de villes à travers le monde, dont Montréal. Des manifestations ont eu lieu pendant plusieurs fins de semaine dans la métropole et ont dépassé les attentes de la diaspora roumaine : des sympathisants originaires d'Amérique du Sud et d'Afrique, des régions touchées par des projets miniers y ont participé pour appuyer les revendications de la population roumaine.

Comment et pourquoi le patrimoine est-il devenu une responsabilité communautaire et un engagement citoyen transnational? La question que nous venons d'énoncer se pose d'autant plus qu'en Roumanie, le patrimoine n'a jamais été un enjeu d'engagement et de développement social, encore moins dans le sens d'une « communauté patrimoniale transnationale ». Que signifie le patrimoine au delà du pouvoir institutionnel et des experts? Est-il possible de considérer le patrimoine comme un mécanisme de cohésion sociale de sens, de croyance et d'action, et ce, au-delà des frontières géographiques, sociales, politiques?

Pour en savoir plus

hypothesesHYPOTHESES 2014-2015
17 septembre 2014 au 15 avril 2015

Hypothèses est une série de conférences en histoire de l'art, organisée par et pour les étudiant-e-s des cycles supérieurs des universités québécoises, dans le but de stimuler et de diffuser les recherches émergentes dans la discipline. Les conférences ont lieu mensuellement, le mercredi de 16 h à 18 h, au Salon du Musée des beaux‐arts de Montréal. La formule, développée au sein du département d'histoire de l'art de l'Université de Montréal depuis 2011, est désormais ouverte à tous. Hypothèses souhaite ainsi provoquer des rencontres et des débats entre les chercheurs par-delà les marquages institutionnels, de manière à devenir un instrument fédérateur, une plateforme de discussion et de réflexion, tout en encourageant les interactions entre le milieu académique, le milieu muséal et tous les publics.

L'histoire de l'art au muséemusee beaux arts

Calendrier Hiver 2015

Pour en savoir plus

À METTRE À L’AGENDA

ERG Visuel-2-430x548La commissionneuse
19 février au 1 mars 2015

En utilisant le patrimoine culturel matériel et immatériel, Élise Robichaud-Guilbault revisite le quotidien du peuple québécois du début des années 1900 et met en lumière l'écart séparant le XXe du XXIe siècle. L'exposition La commissionneuse propose un regard sur la calligraphie cursive de nos aïeux, ainsi que sur les divers procédés utilisés anciennement pour accompagner le voyage des mots.

En passant par l'aérostat, le pigeon voyageur, l'échange épistolaire et la carte postale, l'artiste présente différentes explorations prenant naissance autour du geste de l'écriture. L'inventivité particulière de ce qui est donné à voir amène une relecture des moyens de communication ancestraux et plonge le spectateur au sein d'un temps où le métier de commissionneux était essentiel à la diffusion de la nouvelle.

Pour en savoir plusecomusee

Hochelaga-Maisonneuve

26 novembre 2014 au 19 avril 2015
Exposition Hochelaga-Maisonneuve en trois temps : 3e temps, les années citoyennes

Dans le cadre de sa série d'expositions Hochelaga-Maisonneuve en trois temps, l'Atelier d'histoire d'Hochelaga-Maisonneuve présente le troisième et dernier volet de la série : « Les années citoyennes ».

L'exposition, qui se tient au musée Dufresne-Nincheri, relate les actions et les démarches des citoyens d'Hochelaga-Maisonneuve des années 1960 à 1990, une époque où la désindustrialisation du secteur transformait la vie des résidents en même temps que les grands projets routiers et olympiques modifiaient leur environnement.

Le développement social et culturel unique d'Hochelaga-Maisonneuve est donc à l'honneur dans cette exposition qui présente les principaux mouvements et initiatives mis sur pied par les citoyens pour préserver leur milieu de vie malgré les importantes mutations de leur quartier.

Pour en savoir plus

Carton v13 low web

Le nouveau Musée Dufresne-Nincheri présente sa nouvelle exposition permanente au Château Dufresne dont le clou est sans conteste la prestigieuse collection d'objets et de tableaux royaux et impériaux des collectionneurs M. Alexandre de Bothuri et Mme Élaine Bédard.

Intégré à la nouvelle exposition permanente du Château Dufresne, La Mémoire des objets, Parcours de collectionneurs, présente 47 objets et tableaux chargés d'histoire, ayant appartenu à des personnages aussi marquants que Jeanne d'Arc, Louis XV, Madame du Barry, Marie-Antoinette, Rodolphe II, Pauline Borghèse, Napoléon 1er et Joséphine.

C'est la première fois que ces objets sont réunis dans un musée en Amérique du Nord, le Château Dufresne, dont l'architecture française de style Beaux-Arts s'inspire directement du Petit Trianon de Versailles. D'ailleurs, la collection comprend des objets qui ont appartenu à quatre femmes qui ont vécu au Petit Trianon. Il s'agit de l'une des collections d'oeuvres et d'objets royaux et impériaux français les plus prestigieuses à l'extérieur de la France.

Pour en savoir plus

NOS COORDONNÉES

Nathalie Guilbert
Secrétaire de direction
Institut du patrimoine
Université du Québec à Montréal
C.P. 8888, succursale Centre-Ville
Montréal (Québec) H3C 3P8
Local : AC-3215
Tél. : 514-987-4705, téléc. : 514-987-3243
guilbert.nathalie@uqam.ca
institutdupatrimoine@uqam.ca

Pour se désabonner ou modifier ses coordonnées à la liste d'envoi de l'Institut du patrimoine, il suffit d'envoyer un courriel à l'adresse suivante institutdupatrimoine@uqam.ca en précisant l'objet de votre demande.