Bulletin #83 de l'Institut du patrimoine de l'UQAM (25 octobre 2016)

BULLETIN DE L’INSTITUT DU PATRIMOINE DE L’UQAM
25 octobre 2016

bandeau

ACTUALITÉS DE L'INSTITUT

Hommage à Daniel Arsenault, membre de l'Institut du patrimoine

En collaboration avec le CELAT, le Département d'histoire de l'art et les Études supérieures en muséologie, un hommage à la mémoire de Daniel Arsenault (directeur du CELAT-UQAM jusqu'en 2014) a eu lieu le 11 octobre. Sa fille, Sarah-Anne, a offert à l'occasion un livre qu'elle a composé avec les lettres et témoignages de collègues, étudiants et proches, en hommage à son père décédé accidentellement le 8 juillet dernier.

L’ART DU DIVERTISSEMENT : PRATIQUE, PERFORMANCE, FORMATION

Trois-Rivières, 24 et 25 novembre 2016

Ce colloque interdisciplinaire co-dirigé par Peggy Roquigny, membre associé de l'Institut, et Laurent Turcot, s’adresse aux chercheur.e.s, expert.e.s et profession-nel.le.s d’organismes privés et publics, qui s’intéessent à l’histoire des divertissements au Canada, du XVIIIe au XXe siècle. Les propositions hors champ spatiotemporel seront également considérées.

Ce colloque propose de réfléchir conjointement trois composantes (pratique, performance, formation) pour favoriser une histoire dynamique des divertissements contribuant à un portrait complexe de la société, fait de relations, de transferts et de parcours. Que ce soit dans le cadre de travaux théoriques ou d’études de cas, que l’on s’attarde aux enjeux liés aux sources ou à l’avancée des connaissances, ces trois composantes peuvent être réfléchies de façon spécifique ou conjointe.

INFORMATIONS GÉNÉRALES

Nouvel espace virtuel de la danse contemporaine et actuelle québécoise à la portée de tous

Transmettre les différents patrimoines chorégraphiques contemporains et actuels québécois sur le Web s’avère pour la Fondation Jean-Pierre Perreault une avenue incontournable. À cet effet, afin d’assurer une présence dynamique et vivante de ces patrimoines dans l’univers numérique, la Fondation Jean-Pierre Perreault lançait le 21 septembre dernier, le portail EC2_Espaces chorégraphiques 2, de même que la première collection numérique de boîtes chorégraphiques, en collaboration étroite avec Bibliothèque et Archives nationales du Québec, le Département de danse de l’UQAM, la Fondation de danse Margie Gillis, Fortier Danse-Création, La 2e Porte à Gauche, Le Carré des Lombes, Louise Bédard Danse, Lucie Grégoire Danse, PPS Danse et Tangente.

Pour plus d'informations

Nouveautés littéraires

Ah! SI L'AMOUR PRENAIT RACINE. CHANSONS POPULAIRES DU NOUVEL-ONTARIO. RÉPERTOIRE DE DONAT PARADIS (1892-1985), CULTIVATEUR FRANCO-ONTARIEN

Par JEAN-PIERRE PICHETTE

Ah ! si l’amour prenait racine… dans mon jardin j’en planterais ". Voilà un titre bien assorti aux chansons d’amour et de mariage de ce cultivateur franco-ontarien, fier de son " métier d’habitant ". Cette collecte partielle, prémices d’un catalogue plus considérable, a été effectuée au cours de l’été 1982 auprès d’un vénérable nonagénaire, chanteur à grand répertoire qui a livré in extremis ses mélodies à l’auteur.

LE PETIT GUIDE DE LA GRANDE CONCERTATION. LA TRANSMISSION CULTURELLE PAR ET POUR LES COMMUNAUTÉS

Sous la direction d'ELISABETH KAINE

Trop souvent, encore aujourd’hui, des décideurs ou des groupes en position d’autorité n’estiment pas nécessaire de solliciter la collaboration des membres d’une communauté lors de l’implantation d’un projet; ce sont pourtant eux qui auront à vivre avec ses retombées. Ainsi, après quelques séances d’information, la communauté se trouve en position de fait accompli et subit les décisions sans avoir eu la possibilité réelle de se prononcer.

KAPAK! NOUS SOMMES TOUS DÉBARQUÉS À QUÉBEC

Par MATHIEU D'AVIGNON

Dans cette province dont la devise est Je me souviens, on a longtemps oublié que l'histoire du Québec est aussi l'histoire des nations autochtones, et que chacune a la sienne. Sans l'accueil et la contribution des Amérindiens, la société québécoise actuelle n'existerait pas. Premières Nations et Québécois partagent un héritage. Notre héritage commun, c'est notre existence. Notre existence, c'est l'histoire en mouvement, une infime partie du patrimoine biologique, culturel, linguistique, matériel et immatériel de l'humanité qu'il importe de préserver.

DES LIEUX DE CULTURE. ALTÉRITÉS CROISÉES, MOBILITÉS ET MÉMOIRES IDENTITAIRES

Sous la direction d'HASSAN MOUSTIR

L’importance du lieu prend racine, du moins dans l’histoire récente du monde, dans les conflits internationaux, dans la précarité des vies individuelles, dans les destins particuliers d’êtres de génie, dans les flux humains transterritoriaux, dans les logiques d’hégémonie et de dominations réelles ou symboliques entre instances de pouvoir, de discours ou d’autorité.

La langue française au Québec et ailleurs : patrimoine linguistique, socioculture et modèles de référence

Par WIM REMYSEN et NADINE VINCENT

Wim Remysen et Nadine Vincent viennent de publier cet ouvrage qui rend hommage à Louis Mercier, linguiste et lexicographe qui a consacré sa carrière à décrire le français québécois et à démystifier l’idée d’une langue unique pour l’ensemble des francophones. Les contributions publiées ici s’articulent autour de trois thèmes qui ont été au cœur de ses travaux : la mise en valeur du patrimoine linguistique, la prise en compte de la socioculture dans la description de la langue et la réflexion sur les normes et modèles linguistiques servant de référence.

 

BOURSES

Le premier prix Raymond-Montpetit est décerné à Myriam Mathieu-Bédard

Le Prix Raymond-Montpetit au montant de 1000 $, créé par le directeur-fondateur de la maîtrise en muséologie de l'UQAM, le professeur émérite Raymond Montpetit, a été remis à l’étudiante Myriam Mathieu-Bédard, première lauréate de ce prix . Ce prix est décerné afin de souligner l'excellence du dossier académique d'un.e étudiant.e qui a terminé sa première année à temps complet au programme de la maîtrise en muséologie de l’UQÀM avec la plus forte moyenne de sa cohorte. Monsieur Montpetit a procédé à la remise de ce prix lors de la Rencontre d’informations des nouvelles cohortes le 12 septembre dernier.

Le prix Roland-Arpin 2016 est remis à Violette Loget

Créé en 2001 par le Musée de la civilisation en hommage à monsieur Roland Arpin, ce premier prix de muséologie du Québec souligne l’excellence de la formation des finissants et finissantes qui composent la relève des muséologues et reflètent l’avenir de la profession.

Le Prix Roland-Arpin 2016 a été remis à madame Violette Loget, diplômée du programme de Muséologie de l'Université de Montréal, dans le cadre de la Soirée SMQ, tenue le 5 octobre au Musée canadien de l'histoire à Gatineau. Ce prix, assorti d'une bourse de 4 000 $, récompense son essai intitulé Jeunes et philanthropes - Cultiver la vocation philanthropique des nouvelles générations dans les musées montréalais. Celui-ci analyse l’engouement des musées et de leurs fondations à l’égard de la nouvelle génération de philanthropes, celle des milléniaux (nés entre 1976 et 1990).

prix roland arpin 2016

Le prix de la relève est remis à Justine G. Chapleau

La Société des musées du Québec accorde beaucoup d’importance à la relève en muséologie. C’est pourquoi, chaque année, elle désire manifester cet intérêt en décernant un prix à un lauréat ou à une lauréate qui démontre des aptitudes exceptionnelles dans sa pratique professionnelle.

Pour son implication et son leadership dans l’organisation d’événements d’envergure, pour son sens de l’innovation et sa contribution à la réflexion pour une muséologie participative s’inscrivant dans la mouvance de la culture numérique, le jury décerne le prix Relève à Justine G. Chapleau.

prix releve justine g. chapleau

APPEL DE COMMUNICATIONS

EN CONSTRUCTION: La formation d’identités à travers des pratiques discursives dans la société (canadienne) contemporaine

10-11 février 2017

En 2017, la ville d’Ottawa sera l’hôtesse des célébrations du 150e anniversaire de la Confédération canadienne. La fondation du pays reposait sur l’idée de deux nations s’alliant pour n’en former qu’une seule, mettant de côté la diversité culturelle qui était pourtant déjà l’un des piliers de l’identité canadienne. Celui-ci, appelé Kanata—village en Huron-Iroquois, évoquait au départ l’idée d’une communauté et de points communs partagés malgré la différence. Néanmoins, ce type de narrative historique est à ce jour l’objet d’un débat.Se pourrait-il que ces célébrations soient une opportunité pour réévaluer ce que nous entendons par identité? Quels moyens sont disponibles aujourd’hui pour exprimer cette multiplicité d’identités? Comment cela peut-il nous aider à comprendre la société contemporaine, tant au niveau local que global?

À l’aube de ces célébrations, l’AÉDLLM vous invite au colloque En construction: la formation d’identité à travers des pratiques discursives dans la société (canadienne) contemporaine. Les présentateurs sont conviés à réfléchir sur le concept de l’identité dans le contexte actuel de la mondialisation. Nous aimerions entamer un dialogue afin d’analyser comment la construction d’identités— qu’elles soient individuelles ou collectives—est représentée à travers plusieurs formes de discours et d’expression. Cet appel à communications s’adresse aux étudiant diplômés en Arts et en Humanités dont la recherche s’inscrit dans les domaines suivants: exil, migration et diaspora; mémoire; histoire intellectuelle; cosmopolitisme; altérité; multi/inter/pluri-culturalisme; espace et études urbaines; trans/post-nationalisme; études des genres; études queer; études autochtones; linguistique; acquisition et didactique des langues secondes et étrangères; et langues minoritaires.

Pour consulter l'appel à communications

APPEL DE CANDIDATURES

Prix de l'Institut royal d'architecture du Canada

C’est maintenant le temps, pour les architectes, de soumettre leurs projets au programme prestigieux des prix de l’IRAC. Les architectes sont invités à présenter leurs travaux ou à proposer la candidature d’un collègue ou d’un chef de file de la profession à ce programme qui reconnaît les contributions à l’environnement bâti. Au total, dix prix pourront être décernés pour récompenser des réalisations variées au sein de la profession d’architecte.

L’IRAC administre le plus grand programme de prix en architecture au Canada en reconnaissance de l’excellence dans le domaine. Ce programme vise à sensibiliser le public à l’architecture, à favoriser l’essor de la discipline et de l’exercice de la profession, et à promouvoir un apprentissage collectif dans le milieu architectural. Les lauréats sont choisis par un jury ou un comité d’évaluation par des pairs.

Pour plus d'informations

APPEL À CONTRIBUTION

 

Il n'y a pas d'appel à contribution pour le moment ...

 

CONFÉRENCES, COLLOQUES ET CONGRÈS

Forum sur le patrimoine religieux

Montréal, 3 et 4 novembre 2016

Le Forum sur le patrimoine religieux est le rendez-vous annuel de tous les intervenants touchés par l’avenir du patrimoine religieux québécois. À travers les conférences, tables rondes et discussions, le Forum partage des expériences novatrices et des projets concrets. Ce grand rassemblement est l’occasion de faire le point sur la situation à l’échelle nationale et de proposer des solutions durables, touchant à la fois le patrimoine immobilier, mobilier, archivistique et immatériel.

Pour plus d'informations

Congrès de l'Association québécoise pour le patrimoine industrielle

Fiche industrielle et redéveloppement urbain

4 et 5 novembre 2016

Au cours de la seconde moitié du 20e siècle, l’économie mondiale a connu des mutations majeures (délocalisation, restructuration, automatisation, etc.) qui ont entraîné leurs lots de fermetures d’usines. Dans plusieurs villes occidentales, cela a donné lieu à l'abandon totale ou quasi de vastes zones. Ces friches industrielles, pourtant, sont souvent encore des lieux riches de patrimoine et de mémoire qui offrent des possibilités de reconversion et de développement importants. Que faire avec ces espaces ? Comment leur redonner vie ? Peut-on exploiter leur patrimoine pour les mettre en valeur ?

À l'occasion de son congrès 2016, l'Aqpi, en partenariat avec l’Université de Montréal, vous convie à réfléchir sur les friches industrielles. À partir d’un exemple montréalais, la gare de triage Outremont, et d’autres venants de l'étranger, venez comprendre comment des friches industrielles peuvent être des atouts dans le développement des municipalités.

Pour plus d'informations

À METTRE À L’AGENDA

Par-delà les ruines du parlement de Montréal

Laboratoire d’histoire et de patrimoine de Montréal

 10 novembre 2016, 17h

Le Laboratoire d’histoire et de patrimoine de Montréal a le plaisir de vous inviter à assister à une conférence abordant les réactions politiques suite à l’incendie du parlement de Montréal de 1849. La conférence sera présentée par Alain Roy, chercheur régulier au laboratoire, jeudi le 10 novembre 2016 à 17h.

Pour plus d'informations

Exposition Le Parc olympique, une architecture à célébrer

Musée Dufresne-Nincheri

8 juin 2016 au 8 janvier 2017

Le Musée Dufresne-Nincheri en collaboration avec le Parc Olympique et Docomomo Québec, organisme partenaire de l'Institut du patrimoine, présente l'exposition Le Parc olympique, une architecture à célébrer.

L’exposition retracera la grande aventure du parc des sports, planifié de longue date au parc Maisonneuve, et porté successivement par les maires Camillien Houde et Jean Drapeau.

 

installation olympique

 

Pour plus d'informations

 

Exposition Peuple de l'oeil

Écomusée du fier monde

13 octobre 2016 au 5 février 2017

Entrez en contact avec l’identité et la culture des Sourd(e)s! L’expression « peuple de l’œil » souligne l’importance du regard dans le rapport au monde des populations locutrices des langues des signes.

Découvrez les lieux, événements et personnages liés à l’histoire des Sourds au Canada. De plus, l’exposition propose des pistes de réflexion sur la communauté sourde contemporaine et présente des créations d’artistes sourds.

Pour plus d'informations

logo

 

NOS COORDONNÉES

Yves Bergeron
Directeur
Institut du patrimoine
Université du Québec à Montréal
C.P. 8888, succursale Centre-Ville
Montréal (Québec) H3C 3P8
Local : AC-3180
Tél. : 514 987-3000, poste 2909
institutdupatrimoine@uqam.ca

Pour se désabonner ou modifier ses coordonnées à la liste d'envoi de l'Institut du patrimoine, il suffit d'envoyer un courriel à l'adresse suivante institutdupatrimoine@uqam.ca en précisant l'objet de votre demande.

Bulletin réalisé par : Marilie Labonté